à propos

Ouvrir un œil critique et tenter la construction d’un regard sur des faits, événements, œuvres et objets artistiques et culturels singuliers. Décrypter derrière ceux-ci, quelques enjeux du débat à venir : par exemple une éthique à (re)naître, au sens d’une écologie des relations : intimes, amicales, professionnelles et citoyennes dans un monde devenu un village planétaire ?

« Le peuple manque » disait Paul Klee, cela veut dire selon Gilles Deleuze qu’ « Il n’y a pas d’œuvre d’art qui ne fasse pas appel à un peuple qui n’existe pas encore.»

Or, que pouvons-nous voir des œuvres, si ce n’est en faisant communauté ? Quelque chose d’elles nous touche et nous traverse, qui, si nous ne le partageons pas, sera perdu. C’est là selon moi l’enjeu majeur de l’esthétique :  susciter et accueillir la raison sensible, l’énoncer, la partager… et créer à son tour.

A bientôt dans ces pages ou ailleurs !

Luc Dall’Armellina

Auteur-lecteur de poésie numérique performée, maître de conférence en Arts & Design à CY Cergy-Paris Université depuis 2011. Professeur d’enseignement artistique multimédia à l’Ecole Supérieure d’Arts et de Design de Valence Grenoble (1999-2011).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.